Société Française de Viole (SFV)

Forum officiel de la SFV
Nous sommes le 23 Oct 2018, 07:03

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Pique magique...
MessagePosté: 26 Aoû 2015, 19:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mar 2008, 19:26
Messages: 23
Localisation: Mirecourt
Victime d'une arthrose du genou, j'ai cru devoir arrêter de jouer. Mon fils, luthier et facteur de ma viole, m'a installé une pique, comme une pique de violoncelle. Au risque d'attirer quolibets et critiques, j'affirme que c'est génial. Finies les tensions douloureuses dues à ma position bancale, une endurance accrue et les éclisses n'étant plus au contact des jambes le son est libéré. j'avais essayé le petit tabouret plus classique, mais il n'y a pas photo : la pique permet une tenue à la fois plus stable et plus souple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 26 Aoû 2015, 19:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2011, 19:49
Messages: 59
Localisation: France 35 et 44
Helene a écrit:
Victime d'une arthrose du genou, j'ai cru devoir arrêter de jouer. Mon fils, luthier et facteur de ma viole, m'a installé une pique, comme une pique de violoncelle. Au risque d'attirer quolibets et critiques, j'affirme que c'est génial. Finies les tensions douloureuses dues à ma position bancale, une endurance accrue et les éclisses n'étant plus au contact des jambes le son est libéré. j'avais essayé le petit tabouret plus classique, mais il n'y a pas photo : la pique permet une tenue à la fois plus stable et plus souple.

Pas de quolibet de ma part.

Très intéressant. Une petite photo ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 27 Aoû 2015, 10:30 
Hors ligne

Inscription: 02 Mai 2006, 11:32
Messages: 31
Non seulement vous avez raison, mais c'est aussi une pratique historique :
Voici l'étude de Jean-Marc Nattier pour le portrait d'Henriette de France. La viole est munie d'une pique !
Fichier(s) joint(s):
etude_pour_le_portrait_de_madame_henriette.jpg
etude_pour_le_portrait_de_madame_henriette.jpg [ 65.34 Kio | Vu 3482 fois ]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 27 Aoû 2015, 14:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mar 2008, 19:26
Messages: 23
Localisation: Mirecourt
pour François, 2 mauvaises photos prises à l'arrache,
et un grand merci à Grellety pour ce document précieux. je soupçonnais un tabouret sous les jupe d'Henriette, je n'aurais pas osé imaginer qu'il s'agissait d'une pique. je transmets tout de suite à mon fils qui était prêt à fabriquer un faux document témoignant de l'existence de la pique sur les violes au XVII siècle :lol:


Fichiers joints:
pique2.JPG
pique2.JPG [ 80.26 Kio | Vu 3472 fois ]
pique.JPG
pique.JPG [ 398.62 Kio | Vu 3472 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 27 Aoû 2015, 21:36 
Hors ligne

Inscription: 17 Fév 2012, 12:36
Messages: 92
Localisation: 91 Essonne
Bonsoir,

Merci beaucoup, pour cette information super intéréssante.

Personnellent j'ai moi aussi un problème de tenue de la viole, et je transporte toujours
un siège très bas, le seule qui me convienne pour jouer.
Mais ceci dit, je ne suis pas super confortable, je n'aime pas serrer l'instrument
contre le corps, car je pense que l'instrument vibre vraiment moins bien que si il était
tenu comme un violoncelle.

En juin j'ai contacté un luthier, qui m'a indiqué que c'était soi-disant trop compliqué de faire
une pique pour une viole, voilà une belle preuve que ce n'est pas le cas.

Pourriez-vous me donner les coordonnés de votre fils luthier ?

Bien Cordialemment


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 27 Aoû 2015, 22:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mar 2008, 19:26
Messages: 23
Localisation: Mirecourt
Mon fils est luthier en Espagne, à Valence. Je crains qu'il ne soit très loin de chez vous...
Le luthier qui vous a renseignée n'a peut-être pas tort, ça dépend de la façon dont votre viole a été construite, il faut un tasseau assez conséquent pour pouvoir pratiquer le trou pour la pique et ça ne doit pas être évident à voir.
Vous pouvez contacter mon fils qui vous en dira plus, vous trouverez ses coordonnées sur son site : http://www.luthiervalencia.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 27 Aoû 2015, 23:15 
Hors ligne

Inscription: 17 Fév 2012, 12:36
Messages: 92
Localisation: 91 Essonne
Merci Hélène pour le lien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 29 Aoû 2015, 09:58 
Hors ligne

Inscription: 20 Jan 2015, 22:22
Messages: 21
Bonjour, merci pour le lien et les photos, je trouve cela intéressant, pensez vous qu'une pique amovible soit réalisable car j'imaginerais volontiers utiliser un tel appendice pour de longues séances de travail le nez sur la partoche mais aussi pouvoir jouer sans, dans le respect de la posture et de la tenue baroque.
En effet je m'aperçois qu'en déchiffrant les pièces de viole, surtout en découvrant la partition, j'oscille entre la position de jeu et les annotations que je peux écrire sur cette même partition, je finis souvent par perdre ma bonne posture de départ et notamment la posture du dos bien droit et légèrement gainé, bilan, mal au dos.
Lorsque je connais bien la pièce je maintiens bien mieux ma bonne posture.
Bref : une pique pour travailler et déchiffrer, pas de pique pour "jouer" (interpréter)?
Pensez vous que l'on puisse concilier les deux positions (pique et sans pique) sans qu'elle ne se parasitent l'une l'autre c'est à dire sans nuire à l'apprentissage correct de l'instrument.
Il me semble aussi avoir vu dans l'iconographie des violes, posées sur des "marche pieds" mais je ne me souviens plus si le gambiste était debout ou assis. (cela ne pourrait il pas avantageusement remplacer une pique ?)
Je pense vraiment à cela car le mal de dos m’empêche souvent de jouer correctement, étant débutant je sais que je n'ai certainement pas encore bien intériorisé la bonne posture mais je sais aussi pour avoir énormément travaillé d'autres instruments que les longues séances de travail sont délicates quant aux postures.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 29 Aoû 2015, 14:55 
Hors ligne

Inscription: 17 Fév 2012, 12:36
Messages: 92
Localisation: 91 Essonne
Bonjour Michass ,

J'ai fait divers essais de pose de ma viole sur mini-tabouret que j'ai construit
moi-même, je l'ai recouvert d'une mousse bien compact pour poser la viole.
dimensions : 26*16 H 25-20 en cms.

Fichier(s) joint(s):
banc 1.jpg
banc 1.jpg [ 558.06 Kio | Vu 3415 fois ]


Résultat : j'étais nettement plus à l'aise pour jouer, plus aucune crispation,
et je me sentais nettement plus libre dans mes mouvements et la viole sonnait
mieux, car elle n'était pas bloquée par mes jambes côté éclisses et l'arrière
de la viole n'etait plus contre moi, étant en surpoids celà n'arrange pas !

Mais le négatif : c'est que par moment ce support est instable et je dois souvent
réajusté ma position.

Second essais avec un pied de guitare recouvert de mousse.

Fichier(s) joint(s):
banc2.jpg
banc2.jpg [ 398.79 Kio | Vu 3415 fois ]


Même problème qu'avec le mini-banc. mais avantage : pliable
mais manque de stabilité par moment le pied à l'arrière se soulève.

Donc la pique me semblerait l'idéal.

Cordialement,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 29 Aoû 2015, 16:37 
Hors ligne

Inscription: 20 Jan 2015, 22:22
Messages: 21
Merci, je vais réfléchir à tout cela et faire des essais .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 29 Aoû 2015, 23:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mar 2008, 19:26
Messages: 23
Localisation: Mirecourt
Pour ceux que ça intéresse : la pique amovible est en bois tournée et sa parie supérieur s'adapte dans le trou pratiqué dans la barre qui tient le cordier et dans le tasseau sur lequel elle est enclavée.
Fichier(s) joint(s):
IMG_1163.JPG
IMG_1163.JPG [ 189.64 Kio | Vu 3394 fois ]

Fichier(s) joint(s):
IMG_1164.JPG
IMG_1164.JPG [ 166.33 Kio | Vu 3394 fois ]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 30 Aoû 2015, 10:13 
Hors ligne

Inscription: 20 Jan 2015, 22:22
Messages: 21
Un grand merci pour les photos, votre pique est amovible et est vraiment bien, une fois enlevée on ne voit plus rien, bravo !!!
Je vais voir ça avec mon luthier :idea: :P
Je viens d'aller regarder ma viole et le tasseau du bas est vraiment plus fin que le votre alors je suis sceptique :|


Dernière édition par michass le 30 Aoû 2015, 10:35, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 30 Aoû 2015, 10:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2011, 19:49
Messages: 59
Localisation: France 35 et 44
Un grand merci également pour les photos.

Une question : qu'en est-il du basculement de la viole vers l'avant lorsque l'on joue les cordes les plus graves ?

Je m'explique : quand il n'y a pas de pique, le point de basculement se situe au niveau des mollets qui maintiennent la viole ; quand il y a une pique, le point de basculement se situe alors au niveau du sol et dans ce cas, il me semble qu'il faut faire une rotation plus grande que sans pique, pour retrouver la même position relative des cordes par rapport à l'archet.

Ne se retrouve t-on pas avec la position du violoncelle et par là-même avec une tenue d'archet différente et peut-être encore d'autres conséquences ?

Merci pour votre retour d'expérience.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 30 Aoû 2015, 20:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mar 2008, 19:26
Messages: 23
Localisation: Mirecourt
michass a écrit:
Je viens d'aller regarder ma viole et le tasseau du bas est vraiment plus fin que le votre alors je suis sceptique :|

Ce n'est pas le tasseau qui est visible c'est la barre qui tient le cordier, le tasseau est à l'intérieur et maintient les éclisses en bas de la viole et n'est pas visible (sauf avec une petite loupiote et un miroir de dentiste). Si cette barre est trop étroite pour faire place au trou nécessaire à la pique il y a des chance pour que l'opération soit difficile...
francois a écrit:

Une question : qu'en est-il du basculement de la viole vers l'avant lorsque l'on joue les cordes les plus graves ?

Je m'explique : quand il n'y a pas de pique, le point de basculement se situe au niveau des mollets qui maintiennent la viole ; quand il y a une pique, le point de basculement se situe alors au niveau du sol et dans ce cas, il me semble qu'il faut faire une rotation plus grande que sans pique, pour retrouver la même position relative des cordes par rapport à l'archet.

Ne se retrouve t-on pas avec la position du violoncelle et par là-même avec une tenue d'archet différente et peut-être encore d'autres conséquences ?

Merci pour votre retour d'expérience.

cela ne fait qu'un petit mois et demi que j'expérimente la chose. Effectivement le problème se situe dans le jeu de la corde grave et je recherche la meilleure réponse. J'en suis à tenter de faire pivoter un peu la viole de gauche à droite quand je dois jouer sur le ré (je n'ai que 6 cordes) et c'est vrai que je n'ai pas encore la solution qui me satisfait et j'hésite entre le mouvement de la viole et le mouvement de mon bras . je suis violoncelliste au départ et je peux vous assurer que la position n'est pas la même. et la tenue de l'archer me semble pour l'instant être la même que sans pique...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pique magique...
MessagePosté: 30 Aoû 2015, 22:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2011, 19:49
Messages: 59
Localisation: France 35 et 44
Helene a écrit:
je suis violoncelliste au départ et je peux vous assurer que la position n'est pas la même. et la tenue de l'archer me semble pour l'instant être la même que sans pique...

Moi aussi je suis violoncelliste au départ ... Enfin un modeste violoncelliste. :P

J'ai essayé le violoncelle sans pique ... Je n'ai pas du tout accroché. Je préfère atvec pique, pourtant je connais des musiciens qui pratiquent avec ou sans pique sans problème. Question de modèle de violoncelle ? de morphologie ?

Pour la viole, l'idée de mettre une pique me tente depuis longtemps, au moins par curiosité et qui sait un jour par nécessité. Cela m'ennuie un peu de percer ma viole juste pour un essai. Peut-être existe t-il une alternative pour fixer une pique amovible sans perçage ... pourquoi pas comme on fixe une mentonnière sur un violon ?

Idée à creuser ...

En tous cas, votre réalisation est très élégante.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com