Société Française de Viole (SFV)

Forum officiel de la SFV
Nous sommes le 21 Juil 2019, 18:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Sep 2008, 09:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2005, 14:01
Messages: 361
Localisation: Paris
Oui c'est vrai en général, mais l'intérêt quant aux autres cordes est pour les situations extrêmes = par exemple jouer dehors surtout dans les conditions d'humidité extrême.
Les synthétiques bougent beaucoup moins voir pas de tout.
Par exemple avons jouer pour les nuits blanches à Versailles dans le "Salle" de Bal, en fait dans le jardin avec les jets d'eau allumé au mois d'octobre jusqu'au 3h du matin.
Viole électrique de François Danger, cordes en Perlon. Couche d'humidité sur la table de la viole (sur une pare-brise il aurait impossible de conduire!). Aucun changement de l'accord, même le lendemain la viole était toujours juste!
Incroyable non?

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Sep 2008, 11:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Déc 2004, 15:39
Messages: 86
Localisation: Seine et Marne
marais a écrit:
Oui c'est vrai en général, mais l'intérêt quant aux autres cordes est pour les situations extrêmes = par exemple jouer dehors surtout dans les conditions d'humidité extrême.
Les synthétiques bougent beaucoup moins voir pas de tout.


Entièrement d'accord avec toi, c'est juste que la chanterelle synthétique présente, en prime, un réel intérêt financier et pratique (je suppose que ces cordes de badminton ne risquent pas de casser et de nous lâcher au moment le plus désagréable : juste avant un concert, voire même pendant... :twisted: ).

_________________
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Image
http://www.musique-ancienne.fr/stenographie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Sep 2008, 12:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Déc 2004, 15:39
Messages: 86
Localisation: Seine et Marne
marais a écrit:
Par exemple avons jouer pour les nuits blanches à Versailles dans le "Salle" de Bal, en fait dans le jardin avec les jets d'eau allumé au mois d'octobre jusqu'au 3h du matin.
Viole électrique de François Danger, cordes en Perlon. Couche d'humidité sur la table de la viole (sur une pare-brise il aurait impossible de conduire!). Aucun changement de l'accord, même le lendemain la viole était toujours juste!
Incroyable non?


Pour ceux qui sont intéressés par les cordes en Perlon Sensicore (je les utilise avec beaucoup de satisfaction pour les graves : Sol 5, Ré 6, La 7), je les commande ici (Liège, Belgique) :
http://www.tasset.com/autrescordesviole ... _2263.html

(leur stock est un peu décimé, mais ils vont en rentrer courant octobre, y compris pour d'autres tailles de violes : ténor et dessus).

On peut bien sûr aussi les commander aux Etats-Unis...

_________________
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Image
http://www.musique-ancienne.fr/stenographie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Sep 2008, 15:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2006, 12:47
Messages: 275
Localisation: 75
J'ai eu l'occasion d'essayer la corde de badminton pandora sur le dessus de Fanchon (merci ma chère!), c'est vraiment bluffant! Je n'ai pas vraiment senti de différence de son par rapport aux autres cordes. Du coup je viens de m'en commander 10m pour ma basse... les cordes aigus sont un tel gouffre financier!
D'ailleurs, en écho à la discussion boeuf ou mouton, je dois dire que je mettais du boeuf pour les aigus bien que je préfère le son du mouton...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Sep 2008, 08:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Déc 2004, 15:39
Messages: 86
Localisation: Seine et Marne
Bonjour Jérôme ! :D

Ravie de continuer notre petite conversation ici.

J'espère que tu nous donneras toi aussi tes premières impressions sur cette chanterelle synthétique quand tu l'auras essayée sur ta basse.

Moi, je la trouve très souple et très chaude (en fait, mieux que les cordes en boyau, même mouton).

Ce qui serait intéressant, ce serait que nous revenions d'ici quelques semaines ou quelques mois parler de notre expérience avec un peu de recul pour voir comment ces cordes évoluent avec le temps.

D'après ce que j'ai compris de la description de la corde Level Pandora (en Néérlandais, s'il vous plaît !), cette corde multifilament est recouverte d'un enduit protecteur (une sorte de vernis, j'imagine).
Je me demande comment cet enduit va réagir au frottement, à la longue : entrer en réaction avec la colophane, comme le vernis des violes, et/ou s'écailler, par exemple.
Bref, je ne veux pas être pessimiste, mais il faut être prudent avant de crier victoire.

A bientôt donc.
Fanchon.

_________________
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Image
http://www.musique-ancienne.fr/stenographie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Sep 2008, 09:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2006, 12:47
Messages: 275
Localisation: 75
Bah, même si ça dure le même temps que les cordes en boyau c'est quand même intéressant puisque 10 fois moins cher, même avec les frais de port.
En ce qui me concerne, ma chanterelle casse au bout de 5 à 6 semaines, et le son est vraiment mauvais la dernière semaine.
Si ma mémoire est bonne ta corde avait déjà 2 semaines quand je l'ai essayée, elle ne semblait pas avoir trop subie d'outrages du temps.
De +, certaines cordes en boyau sont vernies aussi; c'est le cas de la qualité supérieure de savarez (que je trouve meilleure que les boyaux huilés, notamment au niveau stabilité, soit dit en passant).
Mais bien sur tu as raison, il faut voir dans le temps. RV donc dans quelques semaines dans cette discussion...
PS: au sujet de la tradition et de ce qui est de jouer "comme à l'époque", il faut considérer que si les violistes de jadis avait réagis comme les puristes d'aujourd'hui, nous ne connaitrions toujours pas les cordes filetées...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Sep 2008, 09:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2005, 14:01
Messages: 361
Localisation: Paris
En fait je crois que tout le problème réside dans les bonnes paroles de Jérôme. En fait les techniques, matériaux et autres pour la fabrication des cordes en boyaux ont été perdus naguère.
Si on regarde ce que Forqueray dit ici :
http://www.a2violes.com/Forqueray_correspondance

Page 3 deuxième paragraphe.
Il parle de Rome & Naples chaque ville ayant une corde spéciale!

Le problème majeur à part la matière est que les cordes modernes telles Pirastro, Savarez, Kurschner sont coupeés tout le longue pour faire un épaisseur constant! Cela fait couper les ficelles de boyaux & est à mon avis à l'origine de beaucoup de casse , surtout pour les cordes les plus fines.
Selon Aquila, et l'Atelier sous l'écorce à Montpellier ils ont torsadé les cordes naguère, puis pour les affiner frotter avec une pierre douce.
Regarder ici :

http://www.aquilacorde.com/production_index.htm

Beaucoup plus de temps, donc pas "rentable" en termes Pirastro!

Voilà jusqu'au les majeures dans la fabrication de cordes s'y mettent autant profiter des connaissances et sommes massif d'argent mit dans le sport (si un raquet de Tennis tombe en miettes pendant un match à Wimbeldon = impossible!).
Une solution moderne et pratique!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Sep 2008, 09:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2006, 12:47
Messages: 275
Localisation: 75
ayant reçu le cordage jeudi, je vous livre mes premières impressions:
en pincé: le son est beaucoup moins brillant qu'avec les cordes boyaux: grand déficit en harmoniques aigues.
à l'archet: le son est également moins brillant mais de manière moins flagrante, c'est utilisable.
Avec un archet bien collophané ça marche plutôt bien, mais quand la collophane vient à manquer l'accroche en pâtit beaucoup plus cruellement qu'avec les cordes en boyaux.
De même avec un archet très collophonané, elle réagit beaucoup moins bien que le boyau et part facilement en sifflement, le seuil de tolérance au phénomène de l'excès de collophane décrit par Forqueray est beaucoup plus bas que le boyau.
Le dosage pour un bon résultat est donc assez subtil.
Rendez vous dans quelques semaines pour mes impressions sur leur vieillissement, mais je suis dores et déjà convaincu qu'il faut réserver ces cordes au travail quotidien (pour des raisons d'économie) et opter quand même pour le boyau en concert.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Sep 2008, 11:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2005, 14:01
Messages: 361
Localisation: Paris
Je suis tout à fait d'accord (mais pas accordé) :lol: :shock: :D 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Sep 2008, 11:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Déc 2004, 15:39
Messages: 86
Localisation: Seine et Marne
Merci Jérôme, pour ces impressions très précises et documentées !

A bientôt pour quelques aventures Lullystiques... :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Sep 2008, 22:43 
Hors ligne

Inscription: 30 Aoû 2008, 21:32
Messages: 9
Localisation: Versailles
Et si vous passiez, légèrement, à la pierre ponce l'endroit de la corde ou passe l'archet afin de faciliter l'accroche ? Voir même un coup de chiffon avec du trichlo ? Je dis ça car j'ai regardé mes raquettes en pensant à vous ce week-end et je me demandais comment ça pouvait vibrer en étant aussi lisse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2008, 19:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2007, 18:28
Messages: 79
Localisation: vendée
Bonjour à tous!
eh bien voilà, c'est mon tour!
j'ai acheté lundi une chanterelle de badminton de 0, 70 mm type "reation 70" de la marque Wilson (non pas celui de dr House :lol: )
franchement, à jouer, je n'entend pas la différence!! C'est incroyable!
Quelles belles économies se profilent à l'horizon!!! 8)
j'ai l'impression d'avoir mis une corde boyau neuve!
reste à voir comment ça va évoluer.
Justin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2008, 15:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2006, 12:47
Messages: 275
Localisation: 75
Premier bilan:
J'ai finalement été amené à remplacer cette corde de marque Pandora au bout d'une petite centaine d'heures d'utilisation car la tendance au sifflement était allée en s'accroissant jusqu'à devenir insupportable.
la corde s'est comportée comme au début pendant les 3/4 de l'expérience mais pendant le dernier 1/4 cette tendance à siffler augmentait de jour en jour, bien que la corde ne comporte pas de signe d'usure.
Peut-être est-ce dû à ce vernis dont nous entretenait Fanchon.
La seule façon de le savoir serait de comparer avec une marque n'utilisant pas de vernis.
Marais, je crois que tu utilises une autre marque, celle de Décathlon, est ce que tu observes le même phénomène?
Par rapport à cette marque, mon bilan est assez mitigé:
il faut les changer plus souvent qu'avec du boyau (je les garde environ 120 heures) mais ça reste quand même intéressant financièrement puisqu'elles sont 10 fois moins chères (avec le port).
En tout cas je suis curieux de connaitre vos avis sur les autres marques, ainsi que de savoir si elles sont vernies ou pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2008, 19:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2005, 14:01
Messages: 361
Localisation: Paris
En fait j'ai tenté le diable dimanche dernier :twisted:
Lors de notre concert Consort à l'Archipel en présence de maintes luthiers et musiciens tout confondu j'ai joué plusieurs pièces écossaises sur une lyra viole. Chanterelle en badminton Babolat, deuxième corde Perlon, quatrième en Décathalon.
Tout le monde a été trompé même les luthiers!
HAHAHAHAHAHA :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Déc 2008, 15:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Déc 2004, 15:39
Messages: 86
Localisation: Seine et Marne
Il semblerait que nous soyons en train de faire un retour en arrière, et que Jonathan, knowingly or not, avait visé juste en choisissant Babolat !
Connaissiez-vous l'histoire de cette firme ?
Moi, je viens de la découvrir, et j'ai bien ri :lol: :lol: :

"...La petite histoire de l'entreprise Babolat rapporte qu'en 1875, Sir BUSSEY, fabriquant de raquettes, vient à Lyon demander à Pierre Babolat s'il est possible de produire des cordes de violoncelles de 21 pieds de long (soit 6,40 mètres). Quelques essais plus tard, naît le premier cordage de tennis en boyaux naturels..."
( http://www.albbg.net/static.php?op=badminton.htm )


"...en 1875, un fabricant anglais de raquettes demanda à Babolat, un fabricant lyonnais de cordes musicales, s'il était possible de corder des raquettes avec des cordes de violoncelle. Les premiers essais s'avérèrent satisfaisants. Ainsi naquirent les premières cordes de tennis en boyau fabriquées par les Etablissements Babolat, qui régnèrent sans partage jusqu'à l'apparition des cordes en nylon. Mais attention: n'allez pas pour autant utiliser votre Vuillaume ou votre Guarnerius sur les cours de Roland Garos..."
( http://www.levioloncelle.com/extraits.php?revue=12 : cordes d'hier et aujourd'hui)


"...Le premier cordage a été inventé très exactement le 31 décembre 1868 par un dénommé Lister. Ce chirurgien anglais fabriqua des boyaux à base de lanières prélevées sur le péritoine d'un boeuf et l'intestin grêle d'un mouton ! Dix ans plus tard, Bussey, un autre anglais, fabriquant de raquette, demanda à un fabricant lyonnais de cordes à musiques (Babolat !) de lui corder des raquettes de tennis avec des cordes de violoncelle. Le premier cordage moderne était né ! Depuis ce cordage en nylon est utilisé pour toutes les raquettes de tennis..."
( http://cordeur38.free.fr/historique.php )

Et on peut mettre les saucissons dans le même sac :shock: !
http://archives.lesechos.fr/archives/20 ... 80-ECH.htm


A part ça, tu as raison, Jérôme : la chanterelle Level Pandora siffle à l'usure, mais c'est quand-même intéressant financièrement.

Peut-être devrions-nous nous payer le culot de suggérer à la Société Babolat de renouer avec son passé et de faire des recherches pour appliquer ses cordes synthétiques aux instruments à cordes frottées. On aurait alors tous les diamètres...

_________________
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Image
http://www.musique-ancienne.fr/stenographie


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com