Société Française de Viole (SFV)

Forum officiel de la SFV
Nous sommes le 22 Oct 2017, 13:46

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 11 Oct 2017, 14:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2005, 14:01
Messages: 349
Localisation: Paris
Aidez nous dans la production d'un nouveau disque de la musique pour viole de Jean-Baptiste Cappus.



Jonathan Dunford - basse de viole Salomon, Paris 1741

Jérôme Chaboseau - basse de viole

Françis Roudier - Clavecin

https://fr.ulule.com/jean-cappus/

Cliquez ci-dessus pour voir le projet/vidéos etc et contribuer si vous souhaitez précommander un CD.

Notre prochain projet discographique nous tient particulièrement à coeur: de la "nouvelle musique" du 18ème siècle par un maître de viole de gambe peu connu, le dijonnais Jean-Baptiste Cappus.

Produit par le label "Astres Disques", cet enregistrement sera la première édition jamais enregistrée des deux suites de viole de Jean-Baptiste Cappus sous forme de CD.



Un concert du programme de ce disque aura lieu le vendredi 19 janvier à 20h30 à l'auditorium des Avelines de Saint-Cloud, 30 ter Boulevard de la République. L'enregistrement se déroulera à la fin du mois du février 2018 au Chesnay et la sortie de l'album est prévue pour mai 2018.



Bien que fondateur de l'Opéra de Dijon au XVIIIe siècle, chef d'orchestre, violoniste et violiste célèbre en son temps, Jean-Baptiste Cappus est tombé dans l’oubli au XXIe siècle.

Pourtant au XVIIIème siècle il fut proche de son compatriote bourguignon, Jean-Philippe Rameau, et de son frère Claude, qui l’aida dans la création de la première salle d’opéra publique de Dijon.


Des recherches récentes du violiste et musicologue américain Jonathan Dunford dans les archives départementales de la Côte d'Or ont permis de mettre en lumière la vie et la carrière de ce musicien.


La famille Cappus constitue une dynastie de musiciens, bien ancrée dans la ville de Dijon.

Sa réputation déjà bien établie, Jean-Baptiste Cappus est employé comme "musicien" par le prince de Condé, gouverneur de Bourgogne.

Il compose alors deux livres de pièces pour la viole de gambe, le second considéré comme perdu; 1730 voit la publication de son premier livre de « Pièces de Viole » publié à Paris. La page titre le mentionne comme « Pensionnaire de la Ville de Dijon pour la Musique» et « Maître Ordinaire de L’Académie ».

Très enraciné dans ses origines bourguignonnes, Cappus donne souvent à ses pièces de viole des titres évocateurs de cette charmante région.

Jean-Baptiste Cappus signe plusieurs oeuvres scéniques: en 1729 un divertissement « Les Plaisirs de l'Hiver » a été présenté à Versailles pour la Reine. Une cantate de sa main, « Sémélé », est conservée à la Bibliothèque Nationale à Paris.

Jean-Baptiste Cappus loue l'Hôtel de Barres en 1734 et il y donne et dirige des spectacles jusqu'à sa mort. Une description contemporaine d'un concert attire toute notre attention =

Cappus a vraisemblablement été très influencé par Marais. Il utilise dans ses pièces de violes la totalité des marques d’ornementation que Marais publie dans ses livres, ainsi que ses coups d'archet. Et pourtant le langage est bien celui du 18ème siècle, qui par ailleurs sonne beaucoup comme celui de son « compatriote » né six ans auparavant dans la même église, Jean-Philippe Rameau.

https://fr.ulule.com/jean-cappus/


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com